Stop à l’évasion fiscale

par | 2 Mai, 2018

À entendre le gouvernement, il n’y a jamais d’argent pour augmenter les petites retraites, financer les services publics ou encore investir dans la transition écologique. Pourtant c’est faux ! L’argent coule à flots pour certain·e·s. Mais la politique de Macron est injuste. C’est le président des riches : il a par exemple décidé de rendre des milliards d’euros aux millionnaires en supprimant l’impôt sur la fortune.

Pire, chaque année, 60 à 80 milliards d’euros échappent au budget de l’Etat du fait de la fraude fiscale. C’est plus que le déficit de l’Etat. Cela représente un surcoût d’environ 1600 euros par an pour les autres contribuables, honnêtes, qui doivent payer à la places des fraudeurs ! Et encore, ce chiffre n’intègre pas « l’optimisation fiscale », c’est-à-dire les combines légales inventées par les multinationales et les ultra-riches pour échapper à l’impôt.

Ce scandale a assez duré ! Le gouvernement doit mettre fin à ces pratiques parfois illégales et toujours immorales. L’Union européenne doit cesser d’être complice de cette évasion fiscale en abritant plusieurs paradis fiscaux en son sein. Chacun·e doit payer ses impôts à la hauteur de ses moyens. C’est une question de justice et de démocratie. C’est aussi essentiel pour financer les dépenses d’intérêt général dont le peuple a besoin. L’oligarchie doit payer sa part, de gré ou de force !

C’est ce qu’on dit les insoumis·es en choisissant démocratiquement que la France insoumise mènerait une de ses trois campagnes nationales en 2018 sur le thème de la lutte contre l’évasion fiscale.

En Ariège, le groupe d’action “Les Insoumis fuxéens” a proposé le 18 mai 2018 une réunion publique animée par Jeanne Chevalier, co-animatrice du livret “Banques” de la France insoumise. Vous pouvez revivre l’événement en visionnant la vidéo ci-contre :

Retour en images sur la conférence du 18 mai 2018 à Foix