Service après-vote des élus France insoumise de la Région Occitanie, à mi-mandat

par 13 Déc, 2018Pamiers l'insoumise0 commentaires

Jeudi 13 décembre, le groupe d’action Pamiers l’insoumise organisait la venue en Ariège des trois élus de la France insoumise au Conseil régional Occitanie pour une présentation, à mi-mandat, de leurs actions et de leurs votes.

 

 DES INTERVENTIONS ET… DES VICTOIRES 

EDUCATION
Avec notamment l’action de Myriam Martin comme présidente de la commission “Education”, nous avons gagné la mise en place de la gratuité intégrale des manuels scolaires pour les lycéens et des équipements pédagogiques et professionnels pour les lycéens des LEP et les apprentis.
Nous avons obtenu la priorité aux produits bios et aux circuits courts dans les cantines scolaires depuis la rentrée de septembre 2018.

ETATS GENERAUX DU RAIL
A l’occasion des Etats généraux du Rail et de l’Intermodalité, nous avons défendu la priorité au maintien des Trains d’Equilibre du Territoire, à la relance du fret, à l’amélioration de la qualité de services des trains TER du quotidien, à la sauvegarde et à la réouverture de lignes.
Les engagements doivent être tenus ! Notamment concernant les lignes prioritaires identifiées – Train Jaune, Carcassonne-Quillan, Montréjeau-Luchon, Alès-Besseges, Rodez-Séverac, et La Rive droite du Rhône.

CATALOGNE
La Région Occitanie fait partie de l’euro Région avec la Catalogne. Par deux fois en assemblée plénière, nous sommes intervenus sur la crise démocratique en Catalogne et pour une solution politique négociée entre Madrid et Barcelone.
En décembre 2017, notre intervention avait été acceptée par la Présidente. La droite était au pouvoir en Espagne.
En juin 2018, les amis politiques de Carole Delga du PSOE étant au pouvoir à Madrid, notre intervention a été refusée.

RÉGION HORS TAFTA
Le vœu présenté en séance du 15 avril 2016 par Guilhem Serieys pour déclarer le Conseil régional “hors Tafta” a été déposé par l’ensemble des élus sauf les élus de droite et du FN.

RÉGION À ÉNERGIE POSITIVE
L’augmentation d’énergies renouvelables ne suffit pas ! Nous devons diminuer notre consommation ! Les élus insoumis agissent pour orienter de nouveaux fonds régionaux pour la rénovation énergétique des bâtiments publics et des logements, notamment sociaux.

SUPPRESSION CONTRATS AIDÉS
Nous avons obtenu le vote d’un vœu adressé au gouvernement pour lui demander de revenir sur sa décision de suppression des contrats aidés, essentiels pour les structures associatives. Ce sont en effet 150 000 personnes qui sont concernées par cette décision unilatérale.

SOLIDARITÉS ET ÉGALITÉ
Nous soutenons les dispositifs contre les précarités et les discriminations, pour l’accès au logement et aux soins, pour la promotion de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

AIDES AUX RÉFUGIÉS
La Région s’est déclarée “terre d’accueil” des réfugiés, elle agit pour l’amélioration des conditions d’accueil des réfugiés et demandeurs d’asile.
Elle soutient SOS Méditerranée et le sauvetage en mer assuré par l’Aquarius à hauteur de 50 000 euros.

AGRICULTURE
Le plan bio doit être le levier pour une agriculture plus écologique et créatrice d’emplois, à l’inverse du gouvernement qui supprime les aides au maintien.
Il doit s’accompagner d’une transition agro-écologique des pratiques conventionnelles. La Région doit conditionner ses aides à l’agriculture conventionnelle : réduction des intrants, économie de la ressource en eau, diversification, refus des pesticides et des OGM.
Nous sommes les seuls à nous être opposés à une subvention de 2,5 millions pour l’usine de méthanisation industrielle comme à Gramat qui va engendrer pollution des eaux et sols.

NON AU GAZODUC STEP
A l’initiative des élu.e.s de la FI, l’assemblée plénière du 22 juin 2018 a exprimé son opposition au projet de gazoduc STEP qui doit passer par les Pyrénées-Orientales et l’Aude pour acheminer du gaz algérien dans le reste de l’Europe.
Sa réalisation serait une aberration politique et écologique. A l’inverse, appliquons la règle verte pour ne pas prélever sur la nature plus que ce qu’elle ne peut régénérer !

JUMELAGE AVEC LE ROJAVA
Sur proposition de Jean-Christophe Sellin, l’assemblée plénière du 24 juin 2016 a voté le principe d’une reconnaissance et du jumelage entre la Région Occitanie et la région autonome du Rojava syrien.
Le Rojava, à majorité kurde, mène, dans des conditions difficiles, une expérience démocratique basée sur la démocratie communale, le féminisme, la laïcité et l’écologie.

 

 LES SUJETS QUI FÂCHENT 

TEMPS DE TRAVAIL AUGMENTE !
La Région compte 6 600 salariés, notamment des agents régionaux des lycées (ARL). Aux côtés de la majorité des représentants syndicaux, nous nous sommes opposés à la décision d’augmenter le temps de travail sans augmentation des salaires.
Nous n’avons été que 5 élus (dont une élue PCF) à voter contre cette augmentation ! Droite, le PS, EELV et le FN ont voté pour. Abstention du PCF.

LES AGENTS MALADES PÉNALISÉS
Nous avons proposé que la Région ne répercute pas le rétablissement du jour de carence décidé par le gouvernement Macron sur la paye des agents régionaux. Pour l’instant, notre proposition est rejetée par la majorité.

AIDES AUX ENTREPRISES
Nous nous battons pour conditionner l’attribution d’aides régionales aux entreprises (plus de 200 millions par an) à la création d’emplois et à des critères écologiques et sociaux. Nous sommes les seuls à voter contre les subventions régionales aux entreprises qui n’en ont pas besoin !
Nous avons notamment proposé : le refus du travail détaché, la limitation du travail précaire et une évaluation rigoureuse de l’utilisation du CICE (crédit impôt compétitivité emploi) et du CIR (crédit impôt recherche). Tous les autres élus ont refusé ces exigences !

PLAN RÉGIONAL DES DÉCHETS
Pour réduire de moitié les déchets stockés, le plan devrait fixer des objectifs et des moyens clairs. Au contraire, il refuse de privilégier les modes de gestion publics, accepte des installations de stockage polluants comme à Pavie dans le Gers et ne s’oppose pas à de nouvelles installations au milieu des habitations comme à Viviez-Decazeville.

TARIFS DES TER : ÇA DÉRAILLE !
Nous n’avons pas voté la nouvelle convention avec la SNCF présentée en mars 2018 sans aucune concertation préalable avec les élus.
Nous déplorons la perspective de la circulation de trains sans contrôleurs et les augmentations tarifaires pour les usagers réguliers, notamment en Languedoc-Roussillon. La Région doit revoir sa copie au plus vite !

LGV TOULOUSE-BORDEAUX
Plutôt qu’une LGV (non financée) à 10 milliards d’euros, nous donnons la priorité aux trains du quotidien, à l’aménagement de la ligne Toulouse-Bordeaux existante et à la rénovation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse.

GARE DE LA MOGÈRE
La gare de La Mogère est un Grand Projet Inutile et Imposé construit en PPP sur un terrain inondable en périphérie de Montpellier. Nous avons proposé de retirer du budget régional les financements prévus pour cet équipement.
Mme Delga demande à la SNCF des TGV supplémentaires en gare de La Mogère mais c’est inacceptable car cela se traduit par une diminution du nombre de trains en gare St-Roch !

AUTOROUTE CASTRES-TOULOUSE
Ce projet est aberrant au plan social et écologique. Nous sommes les seuls à avoir voté contre le projet proposé par l’Etat (abstention PC et EELV) et nous opposons à la subvention prévue de 59 millions d’euros par le Conseil régional pour contribuer au financement de cette autoroute à péage la plus chère de France (7,50 € pour 61 kilomètres, soit 15 euros aller-retour). Choisissons l’aménagement de la route existante !

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ
La Région attribue chaque année 8 millions d’euros aux lycées privés au-delà de ce que prévoit la loi. Si l’aide au fonctionnement des lycées privés est obligatoire, la loi ne prévoit pas d’argent public pour l’investissement.
C’est une atteinte inacceptable à la laïcité. Nous votons contre ces financements. L’argent public doit aller en priorité au service public.

ASSOCIATIONS ET CULTURE
Nous nous sommes opposés à la suppression du dispositif “Emplois associatifs mutualisés” et nous sommes battus en vain pour augmenter les crédits aux associations d’intérêt général, culturelles et d’éducation populaire.
Nous ne sommes pas parvenus à convaincre de relancer les aides régionales pour l’art, le spectacle vivant et les festivals.

PLAN RÉGIONAL POUR L’EAU
Nous proposons d’engager la Région contre la privatisation des barrages hydroélectriques et pour le retour en régie publique de l’eau. Nos propositions sont refusées par la majorité.

AIDES À RYANAIR
La compagnie aérienne Ryanair encourage le dumping social et utilise les paradis fiscaux. Nous votons contre les programmes de soutien régionaux aux liaisons assurées par Ryanair (950 000 €).

ORIENTATION ET FORMATION
Nous nous opposons au démantèlement des Centres d’Information et d’Orientation et de Pôle Emploi et défendons le service public garantissant les mêmes droits pour tous.

 

Budget de la Région : 3,5 milliards !
Depuis 2016, nous intervenons pour un budget alternatif répondant aux besoins sociaux, aux exigences écologiques et aux attentes démocratiques.
Nous avons fait des propositions concrètes et chiffrées et déposé plus de 50 amendements, pour un recours plus important à l’emprunt (les taux de prêt sont actuellement très faibles) pour relancer l’investissement, la transition écologique et la création d’emplois utiles, pour de nouvelles priorités vers les services publics, les associations et la culture.


Myriam Martin, Jean-Christophe Sellin et Guilhem Serieys,
Conseillers régionaux d’Occitanie

REVOIR LA PRÉSENTATION EN VIDÉO

Une fort belle soirée politique !
par Dame Valérie

20h20 : Nous sommes à bon port avec Dame Noémie. Nous aidons à la finalisation de l’installation.

20h30 : Les gens entrent en la salle petit na petit alors que nous sommes toujours en train d’installer… Point grave non plus en le sens où les élus-e ne sont point encore arrivés-e.

20h45 : C’est plus ou moins prêt juste comme les élus-e sont là et saluent tout le monde.

21h : La conférence commence. Les élus-e – Jean-Christophe Sellin, Michel Larive, Myriam Martin et Guilhem Seriez – parlent chacun-e leur tour pour se présenter et présenter leur travail.
¤ Les trois conseillers-e nous expliquent pourquoi ils-elle sont si peu de FI à être élus-e : les élus-es EELV et PCF dès leurs élections ont quitté le groupe “Nouveau Monde en commun” qui est les prémices de L’Avenir en Commun point encore créé au moment de l’élection des Conseillers-ères Régionaux. Bref, encore et toujours les magouilles politiques récurrentes du vieux monde. Et on a le culot de venir nous reprocher à nous Insoumis-es de ne plus vouloir de ces alliances douteuses !!! Je reste polie… 
) Comme je le pressens et le ressens par rapport à La Troupe Les Farfadets le regroupement des Régions est une horreur antidémocratique : la Région Occitanie fait plus de six cents kilomètres de long : on éloigne toujours plus les instances républicaines et leurs élus-es des Citoyens-es 
) Bien sûr afin de couper la parole aux élus-e FI, dès les prises de fonction au Conseil Régional, est voté le nombre de sept en lieu de quatre pour former un groupe. Bref, nos élus-e se retrouvent non-inscrits-e avec un temps de parole ridicule : huit minutes sur douze heures d’assemblée plénière …
) Unique en France et digne d’une dictature : les séances en commissions et en assemblées plénières ne sont point filmées
+ De même les votes ne sont point publiés

¤ Je ne trouve point le temps long bien au contraire et apprécie grandement que les électeurs-rices que nous sommes puissions poser nos questions qui reçoivent toutes une réponse honnête sans langue de bois. Ce que c’est agréable !

) Je ne pense point à prendre notes des questions posées qui sont toutes aussi intéressantes que les réponses… Promis, Juré, Craché : je prévois cela pour la prochaine réunion avec des élus-es
) Je mande ce que pensent les quatre élus-e du R.I.C revendiqué par le mouvement Gilets Jaunes et si l’on peut l’obtenir en tant que Citoyens-es. Ma question concerne plus l’Assemblée Nationale, c’est donc Le Député Michel Larive qui répond exactement ce que je crains : Il y a peu de probabilité que Les Gilets Jaunes obtiennent satisfaction en le sens où les savonnettes n’y sont bien évidemment point du tout favorables.

22h45 : fin de cette fort intéressante discussion, nous partageons le pot de l’amitié et des pizzas en devisant : 
¤ J’aborde Le Conseiller Régional Jean-Christophe Sellin afin de me renseigner sur le comportement du quatrième qui a quitté LFI récemment. Il vote toujours avec eux-elle et dépose même des amendements qui vont en le sens du Programme. Bref, ce n’est point un problème par rapport à ses engagements au moment de l’élection de 2015 : Ouf !
¤ J’apprends que La Conseillère Myriam Martin est de Lavelanet
¤ Je fais enfin la connaissance de Dame Sarah Bultez qui vient à ma rencontre : le courant passe fort bien et j’en suis ravie !

Encore une fort belle soirée politique !

>> Autres articles qui pourraient vous intéresser :