Catégorie : Contrechamps

Contrechamps

Si les citoyens se détournent de la politique, nous savons que les causes en sont multiples mais nul doute que les médias, plus que tout autre, portent une grande part de responsabilité dans ce phénomène. Que cela soit par paresse intellectuelle ou par incompétence (mais reconnaissons qu'il peut y avoir aussi, parfois, quelque esprit militant), les journalistes, dans leur très grande majorité, se complaisent dans un “prêt-à-penser” qui, de fait, empêche l'émergence d'idées nouvelles. Et c'est ainsi que s'installe un conformisme de la pensée chargé du maintien de l'ordre culturel. Les points de vue dominants se répandent sans que plus personne ne puisse les contester alors même qu'ils se sont généralement imposés sans aucune démonstration ou argumentation réelle mais simplement par la force de la répétition ou par une supposée évidence.

C'est la raison pour laquelle nous ouvrons cette rubrique; pour que chacun, lorsqu'il l'estime nécessaire, puisse “déconstruire” ces points de vue dominants, puisse leur opposer un contrechamp, une opinion différente, et ouvrir ainsi les esprits à un véritable échange d'idées qui ne pourra qu'enrichir notre réflexion.

Chargement

Événement à venir

Agenda

octobre

sam19oct9 h 30 minsam17 h 00 minLe ferroviaire, un enjeu pour notre territoireRassemblement citoyen9 h 30 min - 17 h 00 min

dim20oct10 h 00 mindim18 h 00 minFoire Ariège en BIOLa Bastide de Sérou 10 h 00 min - 18 h 00 min

novembre

sam16nov14 h 00 minsam18 h 00 minLe rôle des élus territoriauxLes ateliers municipaux14 h 00 min - 18 h 00 min

Suivre M. Larive

Suivre B. Taurine

Facebook Pagelike Widget

LA TÉLÉ INSOUMISE

X

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer