Pour une Europe insoumise au dogme libéral

par | 28 Juil, 2018

L’Europe, sujet central à bien des égards, semble servir d’angle d’attaque favori du système libéral et de ses agents de propagande médiatiques – parmi lesquels leurs idiots utiles Mediapart ou Politis jouent pleinement leur rôle – pour essayer de décrédibiliser Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise. A l’approche des élections européennes de 2019, sans doute aurions-nous tort d’ignorer ou de prendre à la légère ces attaques permanentes destinées à maintenir le bon ordre établi dans l’esprit des gens.

Aussi, pour rétablir la vérité, commençons tout de suite par dire que nous ne sommes pas contre la présence de la France dans l’Europe. Peut-être sommes-nous moins intelligents que la caste qui nous gouverne (c’est du moins ce qu’ils se plaisent à croire) mais nous avons quelques notions de géographie qui nous permettent de comprendre que notre pays fait bien partie du continent européen. Ce pour quoi nous nous posons des questions concerne donc plus l’Union européenne que l’Europe en tant que telle et le problème que nous voyons est d’ordre politique et non pas d’ordre géographique. Et dire cela ne relève pas de la simple boutade car ne doutons pas que la confusion des mots entre “Europe” et “Union européenne” est volontairement entretenue pour mieux brouiller les esprits. En effet, si les sondages d’opinion révèlent régulièrement un soutien à l’Europe, en serait-il de même si on interrogeait les gens non plus sur l’Europe mais sur l’Union européenne ? Sans être certains de la réponse, on peut quand même émettre quelques doutes !
Nous sommes donc clairement POUR l’Europe, mais une Europe humaniste, écologique, démocratique, respectueuse des peuples qui la composent et non pas une Europe ultralibérale imposant l’austérité aux peuples pour mieux enrichir les banques.
Nous sommes POUR l’Europe mais CONTRE l’Union européenne telle qu’elle existe actuellement, c’est-à-dire une organisation politique au service exclusif des marchés et chargée d’organiser la concurrence “libre et non faussée” entre les pays européens mais également entre l’Europe et le reste du monde. Pour notre part, nous ne souhaitons pas organiser la concurrence mais nous souhaitons organiser la coopération, ce qui constitue une différence fondamentale qui nous pousse, par exemple, à refuser les différents traités commerciaux de libre-échange actuellement négociés par l’Union européenne.

Dans les mois qui viennent, et dans la perspective du scrutin de mai 2019, nous serons donc présents auprès de la population ariégeoise pour expliquer nos propositions face aux immenses enjeux de ces élections européennes. Car à coup sûr, nous aurons besoin d’apporter du renfort à Younous Omarjee pour l’aider à porter la voix du peuple dans l’hémicycle du Parlement européen et pour construire des alliances avec d’autres pays européens qui nous donneraient plus de force pour nous opposer aux politiques ultralibérales de la Commission européenne.

 

Le 26 avril 2018 nous avions le plaisir d’accueillir François Lafon, historien et enseignant-chercheur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne pour une conférence-débat sur le thème de l’Europe, qui a réuni plus de cinquante personnes salle Jean Jaurès à Foix. Retrouvez l’intégralité de son exposé en visionnant la vidéo ci-contre :

Retour en images sur la conférence du 26 avril 2018